Letztes Feedback

Meta



Gratis bloggen bei
myblog.de





 

Philippe et moi

Cet article aujourd'hui traite la relation entre mon père et moi. Quand j'avais découvert à cette époque que mon père lisait mon Blog, j'étais beaucoup déçu par lui. Par la suite, je n'ai parlé plus aucun mot avec lui et le reste de la famille. Il doit avoir été conscient du fait que l'on ne fait pas quelque chose comme ça comme père. Finalement, j'écris que la chose m'est un peu embarrassante sur des sujets qui ne le concernent en rien. Papa essaya de cependant, s'excuser et me racontait qu'il avait aussi aimé écrire autrefois que les jeunes. Il a rempli beaucoup de journaux qu'il me donna aussi comme dédommagement ensuite. Je ne voulus pas la lire d'abord parce que je pense que cela me concerne aussi peu, comment parle de lui histoires . . . Je ne pouvais pas ne pas y toucher quand même ensuite. Je pense que c'était aussi un pas important pour papa qu'il ait reçu un aperçu dans sa jeunesse, car nous avons remarqué, que nous avons beaucoup en commun . . . Malheureusement, j'ai dû aussi apprendre de mauvaises choses. Papa et moi nous entendons mieux que jamais avant et nous avons mais maintenant décidé aussi, cela ouvrira un nouveau bloc et ensemble autres à cela participeront comme père et fils, comment bon l'une fils des pères peut courir de la relation.

7.7.14 17:47, kommentieren

Werbung


L'histoire tragique de Pascal

J’ai eu un oncle. Un vrai oncle (!), un parent, mon parent. Malheureusement, cet oncle est mort. Mort dans un accident de voiture. J’ai découvert qu’il s'est appelé Pascal. D’après mes sources, il a été de six ans son aîné sur mon père Philippe. Il y a quelques jours, je suis allé chez Tonton Marc pour apprendre plus. Marc est le meilleur ami de mon père. D'abord, il n'a pas voulu de m'expliquer la vérité mais j'ai fait le forcing pour obtenir de l'apprendre. Alors, l'histoire tragique de mon oncle, le frère de Papa: C'était un dimanche. Un dimanche de juillet 1982. Il faisait très beau et très chaud aussi. Tous élèves attendaient les grandes vacances. Mon père avait plusieurs projets pour sa vie. En premier, il voulait rejoindre Paris pour rentrer en classes préparatoires. Mes grands-parents étaient très fiers parce qu’ils avaient eu deux enfants avec succès. Un fils dans le commerce et l’autre dans l’enseignement. Pour faire plaisir à Pascal ils ont lui acheté une nouvelle voiture. Une voiture qui va faire Pascal sérieux dans son travail. Un jour, il a pris mon père avec lui pour faire un tour dans l’arrondissement. Pendant le trajet, Pascal avait accélérer la vitesse de plus en plus et se moquait de son frère qui ne voulait pas aller trop rapide. Tonton Marc me dit que Pascal n’avait pas faire attention à la rue et si mon père lui prévenait, c’était trop tard. Pascal aimait la rapidité et la performance et en fin de compte, cela avait conduire à sa mort. Après j’ai entendu cette histoire, j’ai été choquer. Mon père ne m’a rien dit. Pas seulement cite qu’il a eu un frère. La prochaine nuit je m’ai fait plusieurs pensées. Concernant mon oncle, mon père, mes grands-parents et beaucoup d’autres sujets. Finalement, j’ai arrivé à la conclusion que la relation entre mon père et moi est digne d’une autre tentative. La guerre froide est finie!

7.7.14 17:47, kommentieren